Connexion

La réévaluation des traitements grâce à la conciliation et l’analyse pharmaceutique permettent-elles toujours de diminuer le nombre de lignes de prescription à l’entrée ?

La réévaluation des traitements grâce à la conciliation et l’analyse pharmaceutique permettent-elles toujours de diminuer le nombre de lignes de prescription à l’entrée ?

Posté le 302
Pour accéder à ce contenu, vous devez être membre de l'APHO. Pour cela, vous pouvez souscrire à l'un de nos abonnements : Adhésion APHO ou Adhésion APHO Industriels, ou vous identifiez si vous êtes déjà membre.